Capitalisme- JEAN-MARIE HARRIBEY

Le capitalisme est fondé sur la propriété privée des moyens de production (bâtiments, machines, logiciels, terres…),qui oblige ceux qui en sont dépourvus à louer leur force de travail, moyennant salaire. La production de marchandises par cette force de travail et vendue sur le marché permet aux propriétaires de réaliser une plus-value grossissant leur capital dans un mouvement potentiellement sans fin. Ce mouvement n’est cependant pas linéaire et continu. Il est chaotique et jalonné de luttes sociales et de crises périodiques. Mais chaque période de crise est l’occasion de concentrer le capital et de relancer son accumulation sur une échelle toujours plus vaste.